Communiqués‎ > ‎

"Les Vosges dans la tourmente éolienne"

publié le 19 déc. 2013 à 05:19 par redaction aspp88   [ mis à jour : 9 août 2015 à 04:47 ]

COMMUNIQUE du Collectif Vosges Horizon Durable

du 17 décembre 2013

« LES VOSGES DANS LA TOURMENTE EOLIENNE »

Avec l’arrivée de l’Association Paysage et Biodiversité, le Collectif Vosges Horizon Durable couvre aujourd’hui l’ensemble du territoire vosgien.

 

Pour la deuxième fois dans les Vosges après le projet éolien développé par les promoteurs Eneria et Agrolec sur les communes de Moyemont et de Romont, le projet éolien de Remiremont, Saint-Nabord, Bellefontaine et Xertigny en forêts de Humont et de Rochentreux vient d’être abandonné en raison de la faiblesse des vents ! Que de temps et d’argent perdus inutilement en études alors qu’il suffit de consulter les cartes de potentiel éolien de l’ADEME pour constater que l’Est de la France se trouve dans une région classée en zone 1 et 2 c'est-à-dire « peu favorable ». Pourtant attiré par un tarif de rachat préférentiel imposé à EDF et supporté par le consommateur, de nombreux promoteurs éoliens déferlent sur les Vosges en particulier sur l’axe éolien GRAND/SAALES où une vingtaine de projets sont développés actuellement. Le Préfet des Vosges vient d’ailleurs d’accorder les permis de construire des parcs éoliens de Dompaire (18 machines) et de Esley (6 machines).

Face à cette invasion généralisée et malgré le « battage » médiatique en faveur de l’éolien, un véritable réveil citoyen se développe pour barrer la route à ces promoteurs plus motivés par l’appât du gain, que par l’intérêt général et le bien être des populations. Ce rejet de projets éoliens s’exprime aujourd’hui à travers les votes défavorables de plusieurs conseils municipaux comme récemment à Vittel ou à la Voivre. De nombreuses associations de défense de l’environnement voient le jour partout sur le territoire national. Les Vosges sont aujourd’hui à la pointe de ce combat : ces associations se sont illustrées cet été en s’opposant au projet éolien du Col du Bonhomme qui est devenu le symbole de cette opposition.

Dans cette conjoncture d’atteintes portées à l’environnement et au cadre de vie est née l’Association Paysage et Biodiversité sur le secteur de Neufchâteau dans l’Ouest vosgien.

Cette nouvelle association vient de rejoindre le Collectif Vosges Horizon Durable le 12 décembre dernier à Epinal. À cette occasion, après un état des lieux et un inventaire des projets éoliens connus à ce jour, un véritable réseau d’alerte et un maillage du département ont été réalisés.

Le Collectif demande un moratoire sur l’éolien et au minimum :

Ø      la suspension du tarif de rachat obligatoire dénoncé excessif par la Commission de Régulation de l’Energie ;

Ø      la révision du Schéma Régional Eolien de la Lorraine (SRE) à établir en concertation et en liaison directe avec les communes concernées ;

Ø      l’obligation de respecter :

  • une distance éoliennes/habitations au minimum de 1500 mètres conformément aux préconisations de l’académie de médecine et à l’application du principe de précaution ;
  • l’interdiction d’implantation d’éoliennes en zone boisée ;
  • la nécessité pour les Maires d’informer et de consulter la population lors du développement de tout projet éolien dès la phase initiale
  • la réalisation des études d’impact par des experts indépendants avec un volet « acceptation de la population ».

 

Le "Collectif Vosges Horizon Durable" dénonce l'hérésie environnementale, économique et sociétale du déploiement massif de l'éolien industriel sur notre région et s'engage pour les économies d'énergie et le développement des énergies renouvelables réellement efficaces, respectueux des principes du développement durable: viable, équitable et vivable.

 

Le Collectif Vosges Horizon Durable

Comments