Communiqués‎ > ‎

Communiqué à l'attention des Elus:

publié le 19 oct. 2010 à 09:35 par redaction aspp88   [ mis à jour : 23 nov. 2010 à 09:58 ]

Objet : Projet d’implantation de parc éolien industriel sur le Canton de Châtel-sur-Moselle.

 

 

L’Association pour la Sauvegarde et la Protection du Patrimoine 88 a expliqué sa position et exposé son propre point de vue s’appuyant sur des arguments scientifiques et objectifs devant une centaine de personnes (dont 3 maires présents sur 12 invités et la majeure partie du conseil municipal d’Hadigny) au cours de sa réunion d’information du 24 septembre dernier.

Notre conclusion est que les éoliennes industrielles sont une erreur technique, économique, stratégique, politique et écologique. Cette conclusion est également celle du dernier numéro de Science & Vie de septembre dernier.

 

Aussi, l’ASPP88 dénonce catégoriquement la création de ce parc éolien industriel et la transformation de notre patrimoine et paysage agricole en futures friches industrielles devant la seule réelle motivation du promoteur qui est de « faire du buisiness et de l’argent » à nos dépens sur nos terres. Le débat n’a donc pas lieu d’être avec le promoteur.

Nos seuls interlocuteurs sont les Elus et les pouvoirs publics qui ont le devoir et la responsabilité de nous engager pour l’avenir et de veiller aux intérêts et au bien être de la population.

 

La véritable question, restée sans réponse, est celle posée au Sénat par André LARDEUX, Sénateur du Maine et Loire, qui attire l’attention du Gouvernement sur le développement de l’énergie éolienne en France :

« l’implantation des éoliennes pose des problèmes techniques, financiers et environnementaux. Dans le projet de loi « Grenelle II », il est dit que le développement des énergies renouvelables ne peut se faire au détriment des autres objectifs du développement durable et en particulier des autres objectifs environnementaux. Devant les nombreuses interrogations et réticences qui s’expriment, il souhaite savoir quelles mesures le Gouvernement compte prendre pour protéger les paysages de notre pays qui sont défigurés par de nombreuses implantations. Il souhaite aussi connaître ce que le Gouvernement envisage pour protéger les intérêts des habitants et des collectivités, notamment quand EDF cessera de racheter l’électricité produite par les éoliennes à un tarif préférentiel, et pour assurer le financement du démantèlement des installations lors de l’obsolescence de celles-ci. Enfin, il voudrait savoir si le Gouvernement envisage des compensations pour les propriétés dévalorisées par la présence d’éoliennes et pour les activités économiques gênées par celles-ci. »

 

IL EST TEMPS QUE CHACUN OUVRE LES YEUX ET PRENNE SES RESPONSABILITES.

Comments